#1 Outils du quotidien

#1 Outils du quotidien

Mes outils du quotidien
pour gérer le stress de la vie active
et avoir une pleine santé dans le corps, le cœur et la tête

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager mes outils préférés, gratuits et rapides, pour les maux du cœur et du corps. Bien sûr, je n’utilise pas chaque jour chacun de ces outils, mais je peux dire que je les utilise très régulièrement, et que cela donne du confort à ma vie de femme active.

Vous ne pouvez arrêter les vagues, mais vous pouvez apprendre à surfer
Joseph Goldstein 

Résumé d’une journée type

Le matin, avant même d’ouvrir les yeux, j’ai une pensée de gratitude (d’être vivante, tout simplement, de vivre sur Terre à cette époque…). J’aime ensuite pratiquer des respirations profondes avec une phase de rétention de la respiration (technique de Wim Hof). Ou bien si j’ai choisi de me réveiller plus tard et que je suis plus pressée, je respire simplement à fond 3 fois. Je finis ma douche par une douche froide, encore une fois inspirée de la technique de Wim Hof.

Dans la journée, si j’ai un moment de stress, je fais des tappings d’EFT, ou encore de la cohérence cardiaque.

Le soir quand je me couche, j’écris ou je pense à mes 3 kifs de la journée. 

Voilà maintenant ces outils présentés de manière plus détaillée :

Respirer : arrêter l’automatisme pour aller vers la conscience

Respirer est un acte automatique, ce qui fait qu’on l’oublie souvent. Et pourtant ce n’est pas pour rien que toutes les pratiques méditatives (que je connais en tout cas) se basent ou au moins démarrent sur le souffle.

La cohérence cardiaque pour gérer le stress

J’ai découvert cet outil grâce à l’ouvrage Guérir de David Servan-Schreiber, environ en 2005. A l’époque, j’ai essayé de le pratiquer mais sans trop de succès, n’ayant pas accès à des thérapeutes qui l’enseignaient en pratique. Ensuite, cet outil s’est démocratisé et l’on trouve maintenant des vidéos sur Internet qui permettent assez facilement de réaliser cette cohérence entre respiration et battements du cœur, en suivant des cycles de respirations sur 10 secondes (5 à l’inspire, 5 à l’expire). Ayant moi-même fini par céder au smartphone, j’ai trouvé assez pratique d’avoir une application qui fonctionne offline, avec un son qui me permet de respirer sans regarder un écran (j’utilise Respirelax + ; il y en a beaucoup et vous trouverez même des sites qui vous comparent plusieurs app). 

Il est conseillé de pratiquer cette respiration 5 minutes, 3 fois par jour. Vous sentirez les effets à la première session, mais pour des résultats plus long terme (que je ne détaille pas ici et qui sont nombreux), il faut persévérer sur une dizaine de jours. Le mieux est donc certainement de l’inclure dans une hygiène de vie quotidienne. Actuellement, je l’utilise plutôt en cas de stress, ou la fin de ma journée (pour couper avant de retrouver la vie familiale), ou encore pour m’endormir notamment en cas de réveil nocturne.

La respiration Wim Hof pour l’immunité

J’ai découvert cette respiration dans une formation en ligne de Wim Hof, surtout connu pour sa relation au froid (j’en parle dans la section suivante). Il y a du contenu payant, mais aussi gratuit, largement suffisant si l’on veut pratiquer. L’idée est de faire des cycles respiratoires forcés pour suroxygéner nos cellules. Puis de rester en apnée le plus longtemps possible. Et de refaire ensuite tout cet enchainement, 2 ou 3 fois… ou plus. 

Dans ma pratique, je fais en général 2 cycles complets le matin. Au-delà cela ne rentre plus trop dans mon planning de femme active ! Les bénéfices de cette respiration sont nombreux, mais vous l’avez compris ici je ne souhaite pas détailler tout cela, l’idée étant d’expérimenter ce que cela nous fait, dans notre corps, notre cœur, notre tête. Il est évident que les curieux pourront se référer au site de Wim Hof. En 2 mots, cette pratique de rétention respiratoire rentre dans le champ de l’hormèse, dont le but va être de faire subir un stress (limité dans le temps) à notre corps, pour augmenter sa résistance. Cette respiration a donc de grandes qualités pour augmenter notre immunité notamment, mais aussi basifier notre organisme. J’aime aussi comme elle permet d’être complètement présent à nous-même et à notre corps pendant qu’on la pratique. Elle permet de garder le focus et d’augmenter ses capacités de concentration. Encore une fois quitter l’automatisme pour aller vers le conscient.

Respiration profonde pour réveiller le corps 

A minima quand je ne pratique par la respiration Wim Hof, je vais à ma fenêtre expirer profondément, vider complètement mes poumons puis inspirer profondément. Dans cet ordre. Je le fais 3 fois. Cela est vraiment rapide et facile : je le fais quand j’ouvre mes volets, cela me permet d’y penser. J’ajoute à cet exercice purement physique une visualisation : quand j’expire, je visualise que je sors les toxines de mon corps, et j’inspire de la lumière blanche qui me purifie.

Respiration consciente pour être dans le moment présent

Enfin, tout au long de la journée, j’essaie d’avoir des moments où je suis consciente de mon souffle. Cela fait une micro pause, un retour au moment présent. C’est certainement pour moi encore très challengeant !

Le froid pour une bonne immunité

Voilà encore un outil facile et gratuit ou peu cher, en tout cas en France : le froid. J’ai 2 pratiques privilégiées pour l’utiliser.

Douche froide Wim Hof

La première fois que j’ai entendu parler de Wim Hof, c’est en tant que « Iceman » (l’homme de glace). Et, je l’avoue, il a fallu que cette technique revienne plusieurs fois dans ma vie pour que je me décide à aller voir, car être en short dans la neige ou dans un bain avec des glaçons… ça ne me faisait pas rêver ! Et je vous rassure tout de suite si c’est votre cas : inutile d’aller jusque là pour avoir déjà des bénéfices avec la douche froide. 

L’idée de mettre son corps en contact avec le froid, c’est encore l’hormèse. Outre les propriétés intrinsèques du froid (quelle femme n’a jamais fait une douche froide sur ces jambes pour améliorer la circulation ?), le corps développe sa résistance, son immunité. Pour me motiver à rester plus de 2 minutes sous l’eau froide, je pense même aux graisses brunes qui sont créées. 

En pratique, il s’agit de terminer sa douche chaude par une douche froide, en commençant doucement pour habiter le corps. Par exemple la première semaine, 10 à 30 secondes de froid à la fin de chaque douche. Et puis on augmente ce temps progressivement. Je ne vais pas mentir, l’exercice est plus facile en été, où il est même aisé de ne prendre qu’une douche froide ! Néanmoins, là encore, vous verrez vite les bienfaits de cette douche, et pourriez peut-être même aller jusqu’aux bains de glace.

Bains dérivatifs de France Guillain 

L’idée est de passer de l’eau froide sur la région du périnée, pour stimuler la circulation des graisses. Ces bains dérivatifs ont de multiples applications et là encore je vous renvoie au site de France Guillain pour en découvrir tout le champ (ce n’est pas l’inventrice de cette méthode mais elle l’a grandement popularisée). 

J’ai longtemps refroidi mon périnée à l’eau, mais cela était assez contraignant pour que j’arrête une fois que j’ai eu des enfants. Puis, je suis tombée sur une vidéo de France Guillain qui évoquait l’utilisation de poches de glace (j’utilise les 36,6° avec beaucoup de satisfaction). Beaucoup plus pratique pour une femme active car on peut la glisser au niveau du périnée tout en continuant de vivre ! 

(Il est vrai que cette version avec des poches de glace n’est pas gratuite, mais on peut pratiquer avec de l’eau froide seulement, et on peut aussi imaginer des systèmes D avec des petites bouteilles d’eau mises au congélateur).

 

Le cœur et la tête : des outils pour réguler nos émotions, notre stress et créer un état d’esprit positif

L’utilisation des outils précédemment cités vont aussi jouer sur notre état d’esprit, sur ce qui se passe dans notre cœur et notre tête. Voilà d’autres outils plus spécifiques mais qui joueront aussi sur notre corps, puisque ces 3 entités sont profondément interreliées.

La gratitude pour une vie plus positive

C’est un de mes outils préférés car il ne nécessite AUCUN apprentissage ni investissement de base. Il est vraiment à la portée de tous. C’est vraiment un outil que j’essaie d’appliquer au quotidien.

C’est encore David Servan-Schreiber qui m’a fait découvrir son pouvoir je crois. Et Florence Servan-Schreiber qui m’a incitée à écrire mon carnet de kifs. Ensuite, la lecture d’un article explicitant les articles scientifiques montrant les bénéfices de cette pratique au bout de 10 jours (même sur des cas de dépression) m’a convaincue de m’y remettre. 

Je la pratique de manière différente. Du plus grandiose au plus prosaïque. En remerciant la Terre, le grand tout, l’Univers… ou bien tout simplement en me remémorant mon meilleur moment de la journée. En remerciant également mes proches (c’est même un moment familial que nous avons instauré). Je le fais plutôt mentalement, ou à haute voix, mais je vais reprendre l’écriture du carnet si je sens que j’ai un moral plus fragile, car le fait d’écrire est encore plus puissant. J’essaie au maximum de commencer et finir ma journée avec le cœur empli de gratitude. Cela change ma journée.

L’EFT, Emotional Freedom Technique pour libérer les émotions

Il s’agit d’une technique qui va permettre, à l’aide de tapotements sur des points du corps, de libérer les émotions. Cette technique est d’ailleurs utilisée par des thérapeutes, y compris pour des syndromes de stress post-traumatique (qui fait partie de l’histoire de cette technique ayant été testées sur des vétérans américains du Vietnam). Le livret de Gary Craig est accessible gratuitement en ligne. On trouve aussi beaucoup de formations payantes, d’une utilisation privée à thérapeutique.

Personnellement pour la thérapie, je préfère utiliser la Sophro-Analyse qui dans mon expérience va plus rapidement et plus profondément au but. En revanche j’aime beaucoup avoir cet outil, puisqu’encore une fois, il est disponible immédiatement, avec un investissement d’apprentissage assez minime. On a juste besoin de ses doigts ! Il m’arrive donc de l’utiliser pour du stress, des contrariétés du quotidien, ou même pour m’aider à me réveiller le matin. Là où cette technique a toute ma préférence, c’est avec les enfants. En tant que maman, mais aussi pour donner un outil à ses enfants. Dans ce cas, je conseille le livre Valentin et les points magiques.

Pratiques méditatives

Je ne vais pas trop développer ici une partie méditation, car ce n’est pas forcément un outil aussi facile que ceux déjà développés. Néanmoins, cette pratique ma grandement aidé dans ma vie. Pour ceux qui souhaitent s’y mettre, il est possible de commencer par des méditations guidées, qui se trouvent facilement et gratuitement (app Petit Bambouméditations de Christophe André sur France Inter…) y compris pour les enfants (livres et CD de Eline Snel, avec la petite grenouille). Pour aller plus loin, énormément d’auteurs expliquent et soutiennent cette approche. J’aime en particulier les approches de Matthieu Ricard, Christophe André, et Fabrice Midal.

J’espère sincèrement que ce partage vous aura donné des clés pour adoucir votre vie. Bien-sûr, ces outils ne révolutionneront pas tout, mais peuvent être une aide précieuse dans certains cas, et en tout cas créer un état d’esprit plus favorable. Pour les plus gros dossiers, vous pouvez regarder l’accompagnement en Sophro-Analyse que je propose.

Ressources complémentaires :

Guérir de David Servan-Schreiber

3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber

Valentin et les points magiques de Valérie Broni

L’éveil de la petite grenouille (de 18 mois à 4 ans) et Calme et attentif comme une grenouille (de 4 à 12 ans) de Elise Snel

Méditer jour après jour de Christophe André

L’art de la méditation de Matthieu Ricard

NB : Je précise que je n’ai aucun lien d’intérêt ni filiation avec les ressources proposées 😉

Si vous souhaitez lire les ouvrages en question, essayer votre bibliothèque ou bien commandez le à votre librairie de quartier, si possible.